Prévention et sécurité

Les informations concernant la prévention et la sécurité

[CYBER CONSEIL GENDARMERIE] Escroqueries - Mails frauduleux.

Depuis plusieurs mois, de nombreuses personnes contactent et se présentent à la brigade de Gendarmerie de ST LAURENT DU PONT pour faire part de leur étonnement suite à la réception d'un mail.
Il s'agit d'une tentative d'escroquerie consistant en l'envoi d'un mail frauduleux émanant par exemple de la brigade des mineurs ou des services d'Europol et accusant les victimes de consulter des sites à caractère pédopornographique.

Si vous recevez ce genre de mail :

-Ne pas répondre au mail.
-Ne pas cliquer sur les liens.
-Indiquer le mail comme "indésirable".
-Prévenir et/ou renseigner son entourage.
-Signaler le mail frauduleux sur le site : https://www.internet-signalement.gouv.fr
-Supprimer le mail.

En cas de doute, contactez la brigade.

Equipements neige obligatoires : les communes concernées 

Les chaînes, pneus neige ou quatre saisons vont devenir obligatoires dans une centaine de communes de l’Isère à partir du 1er novembre. La liste des territoires concernés a été annoncée mercredi 13 octobre par la préfecture. En tout, 151 communes sont susceptibles d’être concernées et 11 autres le seront partiellement, sur certains axes.
Cette obligation s’applique aux véhicules à quatre roues et plus dans certaines communes des massifs montagneux français.
Pour l’Isère, l’obligation s’étend principalement aux communes de Chartreuse, Belledonne, de l’Oisans ou encore du Vercors. Les équipements hivernaux ne seront toutefois pas obligatoires dans la plupart des communes de la métropole de Grenoble, la vallée du Grésivaudan et la cluse de Voreppe. Voici la carte signalant les territoires soumis à cette obligation.

Frelon asiatique : déclarer un nid

Le frelon asiatique poursuit sa progression sur le territoire régional. Outre la problématique liée à sa présence sur les zones urbanisées, il représente une véritable menace pour la biodiversité et la santé des abeilles.

Plan de surveillance et de lutte régional

Un dispositif de surveillance et de lutte, piloté par la FRGDS3, vise à repérer et faire détruire les nids par des entreprises spécialisées avant la sortie des fondatrices (à la fin de l’automne), afin de maintenir la population de frelons asiatiques à un niveau acceptable. Deux types de nids peuvent être observés au cours de l’année :

- Les nids primaires : visibles dès les premiers beaux jours, au printemps,
- Les nids secondaires : visibles dès le début de l’été, correspondant à une délocalisation de la colonie qui abandonne le nid primaire, trop petit.

Comment signaler un individu ou un nid ?

Toute personne suspectant la présence d’un frelon asiatique est invitée à en faire le signalement sur la plateforme de signalement en ligne : frelonsasiatiques.fr

2021 : Des indicateurs à la hausse

L'année 2020 a été une année record en termes de présence du frelon asiatique sur l’ensemble de la région Auvergne Rhône-Alpes, avec une hausse explosive du nombre de nids découverts (2900 en 2020 contre 786 en 2019). Malgré un hiver plus rigoureux et des gelées tardives, ce printemps 2021 enregistre déjà un nombre de nids primaires équivalent à la même période en 2020 ! Sans préjuger de l'évolution attendue sur l’été automne prochain, cela nous incite à la plus grande vigilance ... Il est donc essentiel de déclarer, nous comptons sur vous !

Plan communal de sauvegarde (PCS)

Le Plan communal de sauvegarde est actuellement en cours de réalisation. Plus d'informations prochainement.

Animaux errants : changement de ton

Il est assez fréquent de constater la divagation d’animaux domestiques sur le territoire de la commune, dont certains chiens qui peuvent présenter un danger. Cela est formellement interdit.

Dans un premier temps, il est possible de signaler la perte ou la divagation de l’animal à la mairie en donnant une description et une photo de l’animal ou en publiant une annonce sur le groupe Facebook « Miribel-les-Echelles (38) : Petites annonces ». Si le propriétaire n’est pas retrouvé, ou si la situation présente un danger, la mairie a conclu une convention avec la fourrière de Renage, afin d’y envoyer les animaux errants. Les administrés qui constatent cette divagation doivent appeler soit la mairie (pendant les heures d'ouvertures) soit la gendarmerie. L'information est ensuite transférée aux services de Renage qui se chargent de la récupération.

Deux solutions s’offrent aux habitants en attendant le ramassage de l’animal :
1) ils font appel à la mairie, qui se charge de récupérer l’animal.
2) ils le gardent chez eux, s'ils ont le moyen de maintenir à leur domicile et appellent la mairie ou la gendarmerie.


Stop aux violences !

Tous les dispositifs pour protéger les victimes de violences familiales à retrouver sur le site internet de la préfecture.
 

Cambriolages

pensez à verrouiller vos maisons

Prévenez la gendarmerie si vous constatez un comportement suspect (démarchage, repérage…)

Contre le bruit, les règles à respecter

L’article 1 de l’arrêté préfectoral n°97-5126 dispose que « Tout bruit de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme, par sa durée, sa répétition ou son intensité, causé sans nécessité ou dû à un défaut de précaution, est interdit, de jour comme de nuit. » Cette disposition ne dépend pas d’horaires précis, elle est applicable à toute heure du jour et de la nuit. Elle est également applicable à tout type de bruit.

L’article 9 du même arrêté précise que « Les occupants et les utilisateurs de locaux privés, d'immeubles d'habitation, de leurs dépendances et de leurs abords, doivent prendre toutes précautions pour éviter que le voisinage ne soit gêné par les bruits répétés et intempestifs émanant de leurs activités, des appareils, instruments, appareils diffusant de la musique, ou machines qu'ils utilisent ou par les travaux qu'ils effectuent.

A cet effet, les travaux de bricolage et de jardinage utilisant des appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore tels que tondeuse à gazon, motoculteur, tronçonneuse, perceuse, raboteuse ou scie, ne sont autorisés qu'aux horaires suivants :

- les jours ouvrables de 8 h 30 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 19 h 30,
- les samedis de 9 h 00 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 19 h 00,
- les dimanches et jours fériés de 10 h 00 à 12 h 00. »

De plus, l’arrêté municipal n°07-2009 portant réglementation permanente du bruit dans le Bourg dispose dans son article 4 qu’ « à compter de 22h30, tout bruit de moteur à l’arrêt, musique et autres entraînant la gêne du voisinage sont interdits ».

Hormis ces dispositions, qui, si elles ne sont pas respectées, entraineront des sanctions, nous souhaitons avant tout vous rappeler que le respect est la première des règles. Le bon sens de chacun doit permettre une bonne entente du voisinage et un dialogue constructif.

La campagne oui, la chienlit non !

Vigipirate

En raison de nombreux événements récents et la persistance de menaces terroristes considérées comme élevées sur l'ensemble du territoire français, le niveau d'urgence du plan Vigipirate est activé jusqu'à nouvel ordre.